Objectif GR52 (Mercantour) – épisode 2 : avant l’effort…les transports

Rappel : Cet été en juillet, direction le Mercantour pour faire le GR52. Cette sortie fait partie de notre mise en condition avant le GR20 en Corse l’année prochaine. Je vous propose de partager au fil de plusieurs articles les préparatifs de cette randonnées.

Un détail important dans la préparation d’une randonnée est l’organisation des transports pour atteindre le point de départ et pour quitter l’arrivée…

Dans notre cas, une partie des personnes viennent en train, d’autres en voiture. Notre point de rendez-vous sera la gare SNCF de Nice.

Se rendre à Nice/Menton par les transports

Pour se rendre à Menton il est possible de prendre le TGV (6h00 depuis Paris).

Pour Nice, il est également possible de prendre le TGV (5h40 de Paris) ou bien l’avion.

Se rendre au point de départ

Dans le cas du GR52, le point de départ se situe à Saint-Dalmas de Valdebore, un petit village bien perdu au milieu de la montage. Il est bien sur possible de s’y rendre en voiture mais cela pose le soucis de la récupérer à la fin…

La solution que j’ai retenu est de déposer la voiture à l’arrivée, c’est à dire à Menton et de rejoindre Saint-Dalmas par les transports collectifs : Ligne 100 Menton > Nice puis Ligne 730 Nice > Saint Dalmas.

Nos co-aventuriers venant en train nous nous retrouverons à la gare SNCF de Nice, cette station servant de correspondance entre les deux lignes.

Pour se rendre au point de départ … version mauvaise heure

Pour compliquer le tout nous devons commencer notre périple le dimanche après-midi. Heureusement il y a car qui part en fin d’après-midi de Nice, à 18h00…

Concernant la liaison Menton > Nice, il a pas mal de possibilité même le dimanche.

Le petit détail c’est que le car s’arrête à Saint-Martin de Vésubie, il est donc nécessaire de commencer par une petite variante qui devrait prendre deux bonnes heures… : prendre un bout du GR52A et au niveau de col Saint-Martin de la Colmiane, il prendre un bout de route (D2585 sur 2 km) pour récupérer le GR52 un peu plus loin (sur le topoguide, ça semble simple, ça se passe au point 28 du GR52A…)

Plus d’informations sur les transports

 

Objectif GR52 (Mercantour) – épisode 2 : avant l'effort…les transports

Rappel : Cet été en juillet, direction le Mercantour pour faire le GR52. Cette sortie fait partie de notre mise en condition avant le GR20 en Corse l’année prochaine. Je vous propose de partager au fil de plusieurs articles les préparatifs de cette randonnées.

Un détail important dans la préparation d’une randonnée est l’organisation des transports pour atteindre le point de départ et pour quitter l’arrivée…

Dans notre cas, une partie des personnes viennent en train, d’autres en voiture. Notre point de rendez-vous sera la gare SNCF de Nice.

Se rendre à Nice/Menton par les transports

Pour se rendre à Menton il est possible de prendre le TGV (6h00 depuis Paris).

Pour Nice, il est également possible de prendre le TGV (5h40 de Paris) ou bien l’avion.

Se rendre au point de départ

Dans le cas du GR52, le point de départ se situe à Saint-Dalmas de Valdebore, un petit village bien perdu au milieu de la montage. Il est bien sur possible de s’y rendre en voiture mais cela pose le soucis de la récupérer à la fin…

La solution que j’ai retenu est de déposer la voiture à l’arrivée, c’est à dire à Menton et de rejoindre Saint-Dalmas par les transports collectifs : Ligne 100 Menton > Nice puis Ligne 730 Nice > Saint Dalmas.

Nos co-aventuriers venant en train nous nous retrouverons à la gare SNCF de Nice, cette station servant de correspondance entre les deux lignes.

Pour se rendre au point de départ … version mauvaise heure

Pour compliquer le tout nous devons commencer notre périple le dimanche après-midi. Heureusement il y a car qui part en fin d’après-midi de Nice, à 18h00…

Concernant la liaison Menton > Nice, il a pas mal de possibilité même le dimanche.

Le petit détail c’est que le car s’arrête à Saint-Martin de Vésubie, il est donc nécessaire de commencer par une petite variante qui devrait prendre deux bonnes heures… : prendre un bout du GR52A et au niveau de col Saint-Martin de la Colmiane, il prendre un bout de route (D2585 sur 2 km) pour récupérer le GR52 un peu plus loin (sur le topoguide, ça semble simple, ça se passe au point 28 du GR52A…)

Plus d’informations sur les transports