Saint-Martin-Vesubie

Précédemment : De Saint Dalmas au Col de Veillos (GR52)

Bloqué pour cause de temps incertain dans la vallée, nous avons troqué notre étape du GR52 du Boréon au Refuge de Nice pour une journée tranquille à Saint-Martin-Vésubie et au parc Alpha avec les loups du Mercantour.

Frustrant au départ mais au final pas désagréable…

La ville se situe au bout de la vallée de la Vésubie. On y accède soit par la montagne à l’ouest en venant de la station de montagne Valdeblore, soit par la vallée, en venant du sud.

La rivière Vésubie nait sous la ville.

Les vues ci-dessous montrent Saint-Martin-Vésubie depuis les lacets précédant l’arrivée par la montagne :
P1040670

P1040669

L’arrivée par la vallée présente le village dominé par son clocher et protégeant l’accès à la fin de la vallée, vers le Boréon ou la Madone de Fenestre.

Au loin on peut voir les nuages qui nous ont bloqué à Saint-Martin-Vésubie pour la journée. D’ailleurs, trois mois après je leur en veux encore…
P1040671

P1040673

Le village possède de nombreuses belles maisons et villas à l’architecture intéressante.
P1040672
P1040674

Le quartier de la vieille ville est l’endroit à voir.

Ci-dessous un des accès à la rue principale de la vieille ville avec une porte en ogive, la porte Sainte-Anne, ultime vestige de rempart du XIVème siècle.
P1040675

La rue principale, piétonne, est très belle et serpente à travers la ville.

Dans la partie inférieure, elle possède un vieux caniveau sur le bord, nommé beal. On en trouve un similaire à Briançon. Celui-ci a été empiéré en XIXème siècle, avant c’était plus un petit « canal » servant d’égout et de moyen d’irrigation.

P1040676
P1040677

La maison du coiffeur est une des demeures caractéristiques de la vieille ville.

P1040680

P1040678

A ce niveau le beal passe au centre de la rue. Un vrai bonheur pour les enfants qui y trouvent un lieu idéal pour toute sorte d’expériences aquatiques, car l’eau y coule en permanence et abondamment.

P1040679

P1040707

 En continuant à monter la rue on arrive à une chapelle, la chapelle des pénitents noirs ou chapelle Notre-Dame-de-la-Miséricorde.

P1040681

Un certain nombre de commerçants sont installés dans cette rue : boutiques à touristes, restaurants…

P1040686
P1040687

Nous profitons justement du commerce local pour acheter un peu de produit frais, ainsi qu’une nouvelle casquette la mienne s’étant envolée hier à cause du vent au Col de Veillos.

P1040688

Nous réalisons à ce moment là que les rues sont presque vides pour une ville touristique en plein mois de juillet. En discutant avec un commerçant  ce n’est pas qu’une impression, la saison est super calme. Inquiétant pour la vie locale…

P1040692
P1040693

P1040694

On trouve plusieurs petites fontaines dans ville. L’eau y est très présente.

P1040694

P1040684

Pendant une petite pause, je prends un pigeon en flagrant-délit en train de draguer une congénère sur un toit. Pas de bol pour lui, madame restera indifférente.

P1040694
P1040704

P1040705

La ville se trouve à proximité de la frontière italienne. Elle a été sous influence italienne jusqu’au XIXème siècle. Certaines ruelles nous le rappelle, entre autre avec certains clichés tel que le linge aux fenêtres par exemple.

P1040709

P1040703

P1040685

Nous quittons ensuite Saint-Martin-Vésubie pour le Boréon afin d’y pique-niquer près du lac avant d’aller faire un tour dans le Parc Alpha, admirer les loups du Mercantour.

Nous repasserons le soir au syndicat d’initiative de Saint-Martin-Vésubie où nous trouverons conseil pour une rando alternative sur trois jours, le tour du grand Capelet (lire la suite).

Au final, une jolie petite ville a découvrir.

Suite : Le Boréon et Le parc Alpha (bientôt)

Retour : De Saint Dalmas au Col de Veillos (GR52) 

Liens: