La Marche de la Bièvre

Aqueduc de Buc

Aqueduc de Buc

J’ai participé en Avril dernier à la randonnée nocturne la Marche de la Bièvre. Cette randonnée est déclinée en plusieurs distance afin de la rendre accessible à tous.

Avec un peu de retard, voici mon récit de cette belle balade, en espérant vous donner l’envie de la tenter l’année prochaine !

 

Marche de la Bièvre 2013

Pour le plus grand plaisir de mes jambes et par flemme de me lever en pleine nuit, j’ai fait le version complète partant de Notre-Dame de Paris à minuit pour rejoindre Guyancourt en fin de matinée, malgré un genoux encore un peu fragile suite à une tendinite le moins précédent.

J’ai réussi à convaincre un copain, Jacques, de m’accompagner sur le parcours complet. C’est pour lui une première en ce qui concerne les grandes marches. Comme quoi il suffit de vouloir pour participer !

Départ au pied de  Notre-Dame

Départ au pied de Notre-Dame

Comme convenu le départ a eu lieu à minuit. Nous étions un peu plus de 800 à partir de Paris, pour un nombre total de marcheurs légèrement supérieur à 1800 pour les trois distances cumulées.

La première partie a consisté à traverser la moitié sud de Paris. Malheureusement le parcours ne contenait pas de monument parisien réputé. Au départ assez large, la file de marcheurs s’est rapidement affinée pour marcher facilement sur les trottoirs. Quelques curieux nous demandaient ce que nous faisions, comprenant trop souvent « La marche de la bière« …

Début de rando dans les rues de Paris

Début de rando dans les rues de Paris

Passé le périph, nous avons continué dans la proche banlieue sud. Cette section est à mon goût sans grand intérêt, l’architecture étant relativement peu exceptionnelle dans cette zone.

Ruelle dans la banlieue sud de Paris

Ruelle dans la banlieue sud de Paris

Nous atteignons rapidement le premier ravito au début de la Coulée Verte. Nous sommes parti comme des balles et il est temps de lever un peu le pieds s’ils on veut aller au bout. Et c’est enfin le début de la verdure et bientôt de la pénombre.

Le début du parcours devient enfin agréable selon les critères qui ne sont que les miens (nuit et verdures) qu’une fois atteint le Bois de Verrières.

Nous atteignons vers les 4h00 du matin le premier gros ravito, situé vers Igny. Super accueil de la part des bénévoles et grand choix de produit pour reprendre des forces.

En reprenant la route je fais une rencontre insolite… en effet, un cirque était installé à proximité du parcours.

Etrange rencontre au coeur de la nuit

Etrange rencontre au coeur de la nuit

Le parcours continue pour nous amener à potron minet sur la plateau de Saclay qui nous offre un petit vent frais amplifié par la platitude des lieux. .

Après avoir longé un peu la N118 nous manquons de nous tromper de chemin… la proximité de la route bruyante ainsi que ma trace GPS nous ramène cependant rapidement sur le bon chemin.

Nous reprenons donc la bonne voie dans la forêt où nous assistions à un très beau levé de soleil à travers les arbres.

Levé de soleil dans la forêt de Bièvres

Levé de soleil dans la forêt de Bièvres

De nombreux parterre de fleurs bleu tapissent le sol des forêt traversés.

Levé de soleil dans la forêt de Bièvres

Levé de soleil dans la forêt de Bièvres

On passe la gare RER de Vauboyen où il semble y avoir pas mal de randonneurs à attendre un train (abandon ?)

Nous continuons en longeant la ligne de chemin de fer vers Jouy-En-Josas, sur un chemin campagnard.

Au petit matin à l'approche de Jouy-En-josas

Au petit matin à l’approche de Jouy-En-josas

Je m’arrête « discuter » avec une jeune vache (qui dit train dit vache non ?). Elle était particulièrement intéressée par mes gants.

Vache docile près de Jouy-En-Josas

Vache docile près de Jouy-En-Josas

Traversée de Jouy, une jolie petite ville que je ne connaissais qu’en voiture le soir et pas à pied le dimanche matin.

Jouy-En-Josas

Jouy-En-Josas

Malgré tout nous continuons la marche car il nous reste encore un peu moins de 15 km…

En route vers Buc

En route vers Buc

Nous traversons ensuite la forêt de Buc que j’ai trouvé spendide.

En route vers Buc

En route vers Buc

Je pense que c’est le coin que j’ai préféré de la balade par la qualité des paysages.

Aqueduc de Buc

Aqueduc de Buc

En particulier nous passons sous l’Aqueduc de Buc, construit pour irriguer le Château de Versailles, en mettant en oeuvre les techniques « antiques » romaines.

Aqueduc de Buc

Aqueduc de Buc

Nous cheminons au bord de la Bièvre, dans l’attente de la prochaine pause au ravito tout proche.

Petit point sur la Bièvres

Petit point sur la Bièvres

Une nouvelle fois nous avons droit à un super ravito avec comme à chaque marche de nuit le meilleur café de la terre, tellement qu’il fait du bien.

Ravito de Buc

Ravito de Buc

Ce moment est magique car il est 8h00 du mat’ et on a un soleil terrible. Vu la météo 2013, je pense que cette matinée est classée dans les raretés… L’herbe est trempée mais c’est trop dur de ne pas craquer pour un petit moment de délice…

Ravito de Buc

Ravito de Buc

Après une petite discussion avec une équipe de jeunes femmes qui vont participer au prochain Oxfam Trailwalker, nous nous remettons en route.

La dernière partie du parcours suit les étangs créés sur la Bièvre : Etang de la Geneste, Etang du Val d’Or, Etang de la Minière et Etang du Moulin à Richard.

Etang du Moulin à Renard

Etang du Moulin à Renard

L’heure à avancé et nous croisons de nombreux VTT. Il y en certains qui sont des vrais tarés/abrutis/inconscients (rayez -éventuellement- la mention inutile) qui ne semblent pas supporter de devoir partager leur air de jeu. Vu leur niveau d’excitation un dimanche matin, je n’ose imaginer quel plaisir cela doit être de travailler avec eux en semaine…

Et puisque tout doit avoir une fin, nous finissons par rentrer dans Guyancourt où nous parcourons le dernier kilomètre dans la ville.

Au final une belle rando, que je recommande et referai probablement. Un livret était fourni au départ décrivant avec soin les différents lieu à voir sur le parcours. Malheureusement je ne l’ai regardé qu’après… tant pis pour moi !

Je remercie mon ami Jacques que j’ai réussi à convaincre de me suivre pour la version totale du parcours et qui m’a mis a disposition ses photos de la sortie.

Ci-dessous ma trace relevée pendant la nuit :

 Liens

 

No tags for this post.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>