Tente Vaude Hogan Ultralight 2P

Tente Vaude Hogan Ultralight 2

Fabricant : Vaude

Modèle : Hogan Ultralight 2 places

Lieu de fabrication : Chine

Prix d’achat :  289 € (-20%, au vieux campeur, Avril 2012)

Poids : 1,8 kilos (données fabricant)

Avis :

Compte rendu d’un premier test sur un week-end en solo.

Je cherchais une tente pour de la rando légère à deux. Initialement, je cherchais un modèle plus ‘confort’, mais le vendeur m’a bien fait comprendre que pour le GR20 la chasse au kilo était impérative. Après avoir soupesé une 3 places légères (je ne sais plus quel modèle malheureusement) et cette 2 places, j’ai été convaincu.. Tant pis pour les sacs à l’intérieur.

Après un week-end d’essai dans le Morvan, je ne regrette pas mon achat. On verra cependant après une semaine dans le Mercantour…

Le confort intérieur

Seul à l’intérieur, l’espace est correct, bien que le gros sac à dos trouve plus sa place dans l’abside qu’à l’intérieur.

Pour deux personnes, c’est serré, ambiance ‘amoureux’. Il y a cependant la place pour mettre deux matelas auto-gonflants. L’abside devrait a priori supporter les deux sacs à dos peut être en forçant un peu.

Extérieur

La tente est plutôt discrète. J’ai pu tester son étanchéité sur une petite pluie de deux heures sans aucun soucis à signaler. Dès les premiers rayon de soleil la toile extérieur a séchée très vite.

Dessous

Le tapis de tente est très fin. J’ai essayé de le protéger avec des couvertures de survie, ruse que j’ai lu quelque part : personnellement, je n’accroche pas car replier la couverture jusqu’à une taille convenable est un peu compliqué, et les bruits de la couverture dans le vent ne sont pas géniaux.

J’hésite à investir dans le tapis de sol Vaude qui est conçu pour la tente et qui pèse moins de 200g et reste abordable (a priori dans les 30 euros), mais difficile à se procurer.

J’ai contacté le représentant de Vaude en France (Hove) qui m’a indiqué qu’on pouvait se le procurer en région parisienne chez le Vieux Campeur, ou Nomade Roller ou Terre d’aventure. Après discussion avec le vendeur du Vieux Campeur qui m’a assuré ne pas avoir de retour en SAV concernant le tapis de sol déchiré, je vais donc l’essayer dans un premier temps.

Qualité perçue

La tente semble être faites dans des matériaux de qualité, même si elle semble fragile du fait du poids et de la finesse des matières. Car tout est léger dans la tente, les tissus, les arceaux, les pickets (en aluminium).

Les arceaux sont tous reliés, facilitant le montage.

L’intérieur qui n’est pas en moustiquaire (uniquement une partie à l’avant) mais en tissu, ce qui offre une bonne isolation. Pour de la randonnées en montagne ou les problèmes de condensation sont moins présent c’est aussi bien. Il est cependant possible d’ouvrir la porte extérieur par le haut afin de pour faire entrer de l’air.

Un petit bémol peut être concernant la fermeture éclair de la porte qui a tendance à accrocher le tissu de la tente. En faisant attention, tout ce passe bien.

L’aspect extérieur n’est pas non plus transcendant. On à une vague l’impression de tente mal montée, les arceaux ne tombant pas exactement sur les coutures de la toile extérieur.

Photos :

No tags for this post.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>